Rechercher

Comprendre les différents types de sauvegardes de données

Toutes les sauvegardes ne sont pas créées égales. Cependant, la plupart des décideurs ont tendance à se concentrer sur la nécessité d'une sauvegarde plutôt que sur la recherche d'un type de solution de sauvegarde qui correspond aux données et aux besoins de l'entreprise.


Il peut s'agir d'une situation déroutante, en particulier pour les petites entreprises où l'impact de la perte de données est si élevé que toute décision peut être risquée si elle n'est pas correctement réfléchie. Ajoutant à la confusion, le fait que de nos jours les données sont stockées et traitées dans une variété d'endroits, des environnements de serveurs locaux traditionnels aux solutions Cloud publiques et privées, aux fournisseurs SaaS et même aux appareils individuels.


Cet article se concentre uniquement sur la sauvegarde des données, par opposition à la récupération complète après sinistre.


Comprendre les différents types de sauvegardes de données


Sauvegardes complètes


Les sauvegardes complètes sont les sauvegardes les plus simples. Une série de fichiers sélectionnés dans le cadre de la tâche de sauvegarde sont copiés dans leur intégralité vers une sorte de stockage de sauvegarde.


Une fois la sauvegarde démarrée, elle ne se termine qu'une fois tous les fichiers copiés. Comme vous vous en doutez, il y a quelques problèmes à garder à l'esprit avec cette solution :

  • Les sauvegardes complètes régulières peuvent occuper beaucoup d'espace, ce qui peut être coûteux à entretenir.

  • Si vous exécutez une sauvegarde nocturne complète chaque nuit, vous copiez vos données plusieurs fois.

  • Il faut beaucoup de temps pour copier tous ces fichiers.


Sauvegardes incrémentielles


Comme son nom l'indique, les sauvegardes incrémentielles sont un incrément plus petit de la sauvegarde des données, copiant uniquement les modifications apportées aux données depuis la sauvegarde précédente. Si vous avez effectué une sauvegarde complète le lundi, une sauvegarde incrémentielle le mardi ne copie que les données qui ont été modifiées au cours de cette période de 24 heures.


Lorsque vous souhaitez restaurer des données, vous avez besoin d'une sauvegarde complète et de toutes les sauvegardes incrémentielles jusqu'au moment de la récupération. Ce type de récupération prend plus de temps mais rend le processus de sauvegarde un peu plus simple à gérer. De plus, il est important que toutes les sauvegardes incrémentielles soient conservées car elles sont toutes nécessaires pour une restauration.


Une façon très courante de gérer les sauvegardes consiste à effectuer une sauvegarde complète une fois par semaine, avec des sauvegardes incrémentielles tous les jours jusqu'à la prochaine sauvegarde hebdomadaire.

Un ingénieur de sauvegarde compétent peut vous aider à déterminer quel est le bon équilibre entre la fréquence de sauvegarde incrémentielle et les défis qui y sont associés.



Sauvegardes différentielles